Vue normale Vue MARC vue ISBD

Le premier siècle de l'Université ouvrière de Genève [Livre] : Quelles cultures et quels savoirs partager ? Pour quoi faire ? / Georges Tissot ; Charles Magnin

Auteur principal: Tissot, GeorgesCo-auteur: Magnin, CharlesLangue : français.Publication : Genève : Université ouvrière de Genève, Lausanne : Editions d'en bas, 2016Description : 167 p. : ill. ; 21 cmISBN : 978-2-8290-0545-9.Note contenu : Titre de partie : Quels savoirs diffuser dans le monde ouvrier ?Titre de partie : La naissance de l'UOG et ses trois premières décennies d'existenceTitre de partie : L'UOG à l'heure des Trente Glorieuses : un nouveau souffleTitre de partie : La Section II : la formation syndicaleTitre de partie : L'UOG à l'heure de l'appel à la "main-d'oeuvre étrangère"Titre de partie : Crises et nouvel élanTitre de partie : L'installation de l'UOG aux Grottes et son essorTitre de partie : Note générale : Bibliogr.Résumé : L’histoire de l'Université ouvrière de Genève (UOG) est celle d'une institution singulière. Son nom même fait s'entrechoquer deux réalités de prime abord antagoniques: l'Université et le monde ouvrier. L'UOG est née du refus de ce fossé par trois jeunes universitaires, Eugène Pittard, René Claparède et Emile Yung, convaincus dès la fin du XIXe siècle que «puisque les ouvriers ne peuvent venir à l'Université, il faut que l'Université vienne à eux». Mais, comme ils le disaient, leur projet n'aurait pas vu durablement le jour s'ils n'avaient pu coopérer au sein du mouvement ouvrier genevois avec des partenaires militants et syndicaux qui aspiraient – parfois comme eux et parfois autrement – à l'émancipation des classes populaires, tels Jean Sigg et Emile Nicolet. [...] Ce livre retrace, par l'image et le texte, ce que Genève et l'UOG ont ainsi rendu possible, au fil des bouleversements de la société, pour favoriser une intégration sociale et culturelle dynamique d'hommes et de femmes des classes populaires s'enrichissant des différences qui se rencontrent dans leurs parcours de vie. [4e de couv.].Sujet - Collectivité: 534Sujet - Nom commun: 537Sujet - Nom géographique: 403
Tags de cette bibliothèque : Pas de tags pour ce titre.
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Code à barres
Archives contestataires

Association Archives contestataires
Rue de la Tannerie 2bis
1227 Carouge CH

infos@archivescontestataires.ch

Lien vers les inventaires des fonds d'archives
Lien vers le site de l'association

Références
R 0016 Prêt restreint 1345

Bibliogr.

Quels savoirs diffuser dans le monde ouvrier ? La naissance de l'UOG et ses trois premières décennies d'existence L'UOG à l'heure des Trente Glorieuses : un nouveau souffle La Section II : la formation syndicale L'UOG à l'heure de l'appel à la "main-d'oeuvre étrangère" Crises et nouvel élan L'installation de l'UOG aux Grottes et son essor

L’histoire de l'Université ouvrière de Genève (UOG) est celle d'une institution singulière. Son nom même fait s'entrechoquer deux réalités de prime abord antagoniques: l'Université et le monde ouvrier. L'UOG est née du refus de ce fossé par trois jeunes universitaires, Eugène Pittard, René Claparède et Emile Yung, convaincus dès la fin du XIXe siècle que «puisque les ouvriers ne peuvent venir à l'Université, il faut que l'Université vienne à eux». Mais, comme ils le disaient, leur projet n'aurait pas vu durablement le jour s'ils n'avaient pu coopérer au sein du mouvement ouvrier genevois avec des partenaires militants et syndicaux qui aspiraient – parfois comme eux et parfois autrement – à l'émancipation des classes populaires, tels Jean Sigg et Emile Nicolet. [...]
Ce livre retrace, par l'image et le texte, ce que Genève et l'UOG ont ainsi rendu possible, au fil des bouleversements de la société, pour favoriser une intégration sociale et culturelle dynamique d'hommes et de femmes des classes populaires s'enrichissant des différences qui se rencontrent dans leurs parcours de vie. [4e de couv.]

Il n'y a pas de commentaire pour ce document.

Connexion à votre compte pour proposer un commentaire.

Propulsé par Koha